mardi 20 décembre 2011

Requête Officielle, À Sa Majesté La Reine Elizabeth II, Pour Le Licenciement De Stephen Harper Comme Premier Ministre Du Canada

Montréal, le 16 Décembre 2011.

Sa Majesté la Reine
Palais de Buckingham
Londre, UK   SW1A 1AA


Objet: REQUÊTe officielle, à Sa Majesté la Reine Elizabeth II, 
pour LE licenciement de Stephen Harper comme Premier Ministre du Canada

Votre Majesté la Reine Elizabeth II,

Je m'adresse à Votre Majesté en tant que citoyenne du Canada.  Je regarde et j’analyse la situation dans mon pays et il semble que plus personne ne sait comment faire fonctionner notre gouvernement adéquatement.  Comme Votre Majesté êtes notre Chef suprême, je n'ai autre choix que de demander à Votre Majesté de nous aider, Canadiens, afin de retirer Stephen Harper du bureau du Premier Ministre du Canada, car la Démocratie canadienne est en danger comme jamais auparavant dans son histoire.  La Constitution canadienne est violée à répétition par le gouvernement de Stephen Harper.
J'ai commencé par vérifier dans Wikipedia, la fonction de Premier Ministre du Canada (traduite de l’anglais)
« Est le ministre principal de la Couronne, le président du Conseil des ministres, et donc la tête du gouvernement pour le Canada, chargé de conseiller le monarque canadien ou vice-roi sur l'exercice des pouvoirs exécutifs qui leurs sont conférés par la Constitution. Non décrit dans aucun document constitutionnel, le bureau n'existe que par convention longuement établie originant de l'ancienne puissance  coloniale canadienne, le Royaume-Uni, qui stipule que le représentant du monarque, le Gouverneur Général, doit choisir comme Premier Ministre, la personne la plus susceptible de commander la confiance de la Chambre des Communes élue; cet individu est généralement le chef du parti politique qui détient le plus grand nombre de sièges dans cette Chambre ».

Quand j'ai lu cette définition, « le Gouverneur Général, doit choisir comme Premier Ministre, la personne la plus susceptible de commander la confiance de la Chambre des Communes élue ».  Ici, il y a un problème.  La confiance de la Chambre des Communes élue a été perdue en Mars 2011 pour outrage au Parlement par le Parti conservateur du Canada.  Le Gouverneur Général, David Johnston, n'a pas agi sur ce.  Il aurait dû retirer du pouvoir le Parti conservateur de Stephen Harper et l’expulser de la Chambre des Communes, au moins pour une certaine période de temps et ce, même avec honte.  C'était la première fois dans l'histoire du Commonwealth qu'un gouvernement était trouvé coupable d'un acte aussi disgracieux.  Je pourrais rappeler ici à Votre Majesté, qu’il n’y avait pas bien longtemps que le Gouverneur Général avait été nommé par Stephen Harper.  Comment, Votre Majesté, attendre de cette personne l’impartialité dans une prise de décision d’une telle importance, si tôt dans sa nouvelle carrière?

Dans le passé, des gens sont allés en prison pour avoir été trouvés coupable d'outrage au Parlement, mais maintenant, quand l’ensemble du gouvernement de Stephen Harper est reconnu coupable de la même offense, rien n'est fait pour protéger les Canadiens dans leurs droits constitutionnels.  Ce jour-là, Stephen Harper a même décrit son outrage au Parlement comme étant « juste un vote de la Chambre des Communes ».  Nous comprenons ici que Stephen Harper n’a aucun respect pour la Constitution canadienne, à laquelle il est assujetti, et laquelle il est censé défendre avec toute la dignité requise pour une telle position privilégiée.

En tant que Canadienne, je me demandais quand Votre Majesté alliez intervenir pour nous protéger, nous, Canadiens?  Ça ne s'est pas produit.  Comment se fait-il, je demande à Votre Majesté?  Comment pourrait Votre Majesté ne rien y faire en tant que Chef du Canada?  Ça ternit l'histoire du Commonwealth, n'est-ce pas?
 
Parlant de ces élections de 2011.  Elles ne devraient pas avoir inclus le gouvernement de Stephen Harper, après un tel outrage au Parlement.  La forte majorité dont il se vante a été obtenue avec moins du quart des voix de la population.  Il ne fait aucun sens d'avoir un tel système électoral où une majorité douteuse obtient de tels pouvoirs, à chaque niveau de gouvernance du Canada, et ces pouvoirs se retrouvent tous dans les mains d'un seul homme.

Avec la manière dont notre système constitutionnel fonctionne en ce moment, Stephen Harper nomme la personne qui devrait représenter Votre Majesté, laquelle personne est la même qui doit lui dicter quoi faire.  Un tel processus laisse trop de place à la partialité.  Puis, Stephen Harper nomme les Sénateurs, d'abord sur la base de leur allégeance politique et ensuite, sur leur capacité à défendre légitimement les droits des Canadiens et de la Constitution.  Je ne dis pas ici que les Sénateurs ne font pas un bon travail, mais j'ai des doutes sur certaines des nominations conservatrices précipitées.

C'est un fait connu que la majorité conservatrice au Sénat n'a pas toujours passé par le processus complet qu’exige notre Constitution afin d’accepter ou de rejeter les projets loi.  Par exemple, la majorité conservatrice du Sénat a défié la Chambre des Communes à un tout nouveau niveau, en battant un projet de loi proposant des changements climatiques sans mot, ni débat ou même l'audition d'un seul témoin.  Stephen Harper a déclaré que le projet de loi, parrainé par le Nouveau Parti Démocratique et passé, avec l'appui des trois partis de l'Opposition à la Chambre des Communes élue, était "totalement irresponsable", que ça fermerait des pans entiers de l'économie et priverait "des centaines de milliers et, éventuellement, des millions de personnes de travail."  Stephen Harper méprise ses compatriotes et, ne répond qu'aux besoins et à l'avidité de l'industrie pétrolière, son employeur précédent, au lieu de prendre le virage vert comme le reste du Monde.

Stephen Harper a utilisé des Sénateurs pour ses campagnes électorales, il nous en aurait coûté $341000. pour  un seul Sénateur à cette dernière élection, à ce que j'ai lu.  Les Sénateurs peuvent sauter d'une Chambre à l'autre sans aucun respect pour les législations du Canada.  Le Sénat et la Chambre des Communes sont censés être indépendants l’un de l’autre.  Mais pas sous Stephen Harper qui a nommé un Sénateur en 2010, puis quand l'élection 2011 a été déclenchée, ce Sénateur a décidé d’embarquer dans la course.  Il a perdu l'élection et, maintenant, il est de retour au Sénat.  Là encore, je demande à Votre Majesté, comment se fait-il que le Gouverneur Général n’ait pas agi sur cette grave question?

En 2008, Stephen Harper a fermé la législature, après seulement 6 semaines en session, afin d'éviter un vote de non-confiance. Stephen Harper a prorogé la session du Parlement avec l'approbation du Gouverneur Général, Michaëlle Jean.  Si la demande de Stephen Harper avait été rejetée par le Gouverneur Général, il aurait eu à choisir entre démissionner ou faire face au vote de défiance.  C'est le travail du gouvernement de toujours être prêt à faire face à la Chambre des Communes et d’en maintenir sa confiance.  Là encore, je me suis demandée où Votre Majesté étiez?  Pas même un commentaire sur le sujet de la part de Votre Majesté sur la façon peu satisfaisante q'a eu votre représentante de traiter de la question.

Moins d'un an plus tard, mais pour une raison différente cette fois, Stephen Harper a prorogé la session du Parlement, avec encore une fois, l'approbation du Gouverneur Général, Michaëlle Jean. Raison officielle: Afin de consulter les Canadiens sur l'économie.  Ici encore, un autre manque de jugement par la représentante de Votre Majesté.  Depuis quand un gouvernement a besoin de proroger le Parlement afin de consulter la population?  La vraie raison était de se soustraire d’avoir à répondre de leur responsabilité devant les représentants élus du peuple via le Comité spécial sur la Mission canadienne en Afghanistan.  La prorogation a fermé les audiences enquêtant sur ce que les représentants du gouvernement savaient de la torture de détenus afghans, après qu’ils aient été remis aux autorités afghanes par les soldats canadiens.  Comme c'est commode je dirais ici.

La prorogation du Parlement à deux reprises en un an, combien est-ce que les Contribuables canadiens ont dû débourser en  salaires aux Membres élus du Parlement afin, de ne rien faire?  Je suis désolée ici, mais ce n'est pas pour rien, c’est que lorsque la session du Parlement a été prorogée la première fois, Stephen Harper a été en mesure de nommer 18 nouveaux Sénateurs conservateurs. Je me demande si les Contribuables canadiens lui ont remis une prime de Noël cette année là?

Lorsque les Membres Élus du Parlement demandent à avoir accès à tous les documents gouvernementaux disponibles sur tout sujet donné, comme c'est leur droit et leur devoir de le faire, et qu’ils ne reçoivent que des informations partielles du gouvernement de Stephen Harper.  Ce comportement faisait partie de l'outrage au Parlement par les troupes de Stephen Harper plus tôt cette année et encore, le Gouverneur Général ne fait rien pour ramener l'ordre à la Chambre des Communes.  Quant à l'accès à l'information, il existe une loi encadrant le processus, et le bureau de Stephen Harper bloque ce processus chaque fois qu'il le peut.  Quand il ne veut pas que les informations sortent, Stephen Harper utilise la Cour Suprême afin de tenter de les bloquer.  C'est très néfaste pour la Démocratie canadienne et, coûteux pour les Contribuables canadiens.  Depuis que Stephen Harper nomme les Juges de la Cour Suprême, il semble qu'il sur-utilise l'Institution.

Avant que Stephen Harper arrive au pouvoir, les journalistes avaient accès aux Membres du Parlement, dès qu'ils sortaient de la Chambre des Communes.  Les Canadiens avaient une impression que la Démocratie s’exerçait.  Depuis que Stephen Harper tient le bureau du Premier Ministre  du Canada, seuls les élus de l'Opposition peuvent être interviewés.  Pas de fuites d'informations hors du gouvernement du Canada à moins qu'il ne passe par le bureau de Stephen Harper, point.  Récemment, il a été dit que plus d'un millier de personnes étaient payées par l'argent des Contribuables canadiens, tout naturellement, afin de contrôler la façon dont les médias parlaient du gouvernement de Stephen Harper.

De plus, Stephen Harper, qui travaillait pour l'industrie pétrolière, nie que le changement climatique existe, même s’il n'est pas un expert en la matière et malgré ce que tous les experts de l'environnement ainsi que les études disent.  Juste cette semaine, le gouvernement de Stephen Harper a pris une décision unilatérale de sortir du Protocole de Kyoto et a même traité cela de «stupide».  En disant cela, Stephen Harper, a révélé au reste du Monde, ils étaient stupides de signer un tel accord.  Le premier jet du protocole de Kyoto a été fait à Montréal. Pourquoi le Canada subitement dénigrerait son propre idéal d'un monde meilleur?  Par toutes ses actions, Stephen Harper a fait passer le Canada pour une nation rétrograde face à l'environnement, ce que le Canada n’est vraiment pas.  En tant que Canadienne, j'ai honte et de plus, j’ai été trahie par les actions de mon Premier Ministre sur la scène internationale et, je suis certaine que la plupart de mes concitoyens n'approuvaient pas, non plus.  Les valeurs canadiennes comprennent les énergies vertes, l'air pur, de l’eau propre, sûre pour nos enfants et, pour les générations futures.

Stephen Harper a même récemment participé à un crime de guerre, ils l'appellent ainsi maintenant, en aidant à tuer Mouammar Kadhafi.  Vous vous souvenez, Votre Majesté, le dictateur de la Libye?  Selon la Convention de Genève, Mouammar Kadhafi aurait dû être imputable et jugé pour ses actions dans une Cour internationale de Justice.  Le Canada n'est pas un pays de guerre, même s’il en tire hypocritement des sommes colossales grâce à elle, mais à la base, la guerre n'est pas une valeur canadienne.

Depuis que Stephen Harper a accédé au pouvoir, il semble que l'argent des Contribuables canadiens soit dilapidé dans les guerres, toutes liées à l'industrie pétrolière.  En ce moment, Stephen Harper investit dans les jets de guerre inutiles qui valent des milliards de dollars des Contribuables, et pourtant, le gouvernement de Stephen Harper ne peut même pas mettre un prix dessus.  Quelle démonstration d’arrogance est-ce en période de crise économique mondiale?  À une époque où le gouvernement de Stephen Harper nous dit qu'il va devoir couper dans le budget?

En 2006, il y avait un excédent dans le budget, les Canadiens pouvaient mieux respirer.  Puis vint Stephen Harper dans le bureau, ce Génie de l'économie, il a ramené le Canada en déficit avant même que la crise économique mondiale n’éclate!  Le Gouvernement de Stephen Harper va maintenant réussir à surpasser le plus haut niveau d’endettement de tous les temps que le Canada a connu en 1996-97.  Est-ce que Votre Majesté saviez que Stephen Harper est le troisième haut dirigeant le plus payé dans le monde après Obama et Sarkozy?  Votre Majesté, les Canadiens ne peuvent plus se payer Stephen Harper.

Stephen Harper a l’habitude grandissante de gaspiller l'argent des Contribuables canadiens.  En voici un autre exemple.  Un milliard de dollars ont été nécessaires pour mettre en place le Registre des Armes à Feu.  Il a été utilisé efficacement par les Corps de police partout au Canada.  Sans aucune raison valable, Stephen Harper a décidé de l'abolir et maintenant, il veut même en détruire les données.  Le résultat est que les Canadiens doivent emmener le gouvernement de Stephen Harper à la Cour Suprême pour tenter d’en sauver au moins les données.  En faisant cela, juste pour ma ville, la police de Montréal va perdre la trace de 60 000 fusils!

Le gouvernement de Stephen Harper a aussi dépensé plus d'un milliard de dollars sur la fin de semaine des Sommets G8 et G20.  Le rapport de la Vérificatrice Générale sur les dépenses liées à l'événement, a même souligné que l'un des Membres conservateurs du Parlement a obtenu l'argent pour sa circonscription, située à environ 200 km du Sommet.  Le gaspillage de l'argent des Contribuables n’est-il pas un crime pour les Membres du Parlement?  Ça ne devrait pas être sanctionné?

Cette session d'automne, Stephen Harper a aussi essayé de fermer illégalement la Commission canadienne du Blé. Quand on lui a dit qu'il ne pouvait pas fermer la CCB, il a renvoyé l'affaire devant la Cour Suprême du Canada, abus de pouvoir et de procédé à nouveau.  Stephen Harper continue à gaspiller l'argent des Contribuables canadiens avec les tribunaux parce que chaque fois qu'il se fait dire que ce n'est pas la marche à suivre, il se tourne vers des mesures extrêmes, inusitées, s’achetant ainsi un certain temps, à chaque fois.  Stephen Harper prend des décisions unilatérales, il impose ses politiques partisanes et prend des décisions en fonction de la prospérité de l'industrie pétrolière.

Un autre exemple, il y a un Citoyen canadien qui a été utilisé comme enfant soldat. Au lieu de rapatrier le jeune homme, comme la Cour Suprême l’a ordonné, Stephen Harper a laissé le jeune homme à Guantanamo, en prétextant des problèmes de sécurité nationale.  Naturellement, cette affaire est allée devant la Cour Suprême, parce que la logique ne s’applique jamais avec Stephen Harper et puis, personne n'est responsable du côté du gouvernement.  Ceci est une violation directe des droits de cet enfant canadien.

Stephen Harper a aussi aboli le recensement obligatoire.  Ce faisant, de nombreux chercheurs sont désormais privés de leur principal outil afin d’exécuter correctement leurs tâches.  Même le gouvernement ne sera pas en mesure de répondre aux besoins de sa population de manière aussi efficace, car ils ne saura plus exactement où les concentrations de différents groupes sociaux sont établis, ayant chacun des besoins différents à combler.

Tout récemment, nous avons appris que le gouvernement de Stephen Harper avait fait affaires, à huis clos au cours de la dernière année, avec les États-Unis concernant la sécurité à nos frontières.  Maintenant que cet accord est presque signé, les Canadiens ont obtenu par une fuite d'informations sur l'affaire qui démontre comment il rendra la frontière plus difficile et intrusive.  Le gouvernement de Stephen Harper a une fois de plus caché les faits aux Canadiens, autre abus de pouvoir et abus de procédé.  La transparence n’est manifestement pas une valeur conservatrice.

Stephen Harper est une menace pour notre Démocratie parce qu'il ne cesse d’en violer les règles et les lois, et pourtant, personne ne peut l'arrêter.  Il y a beaucoup de Mouvements au Canada afin de tenter de sortir Stephen Harper du pouvoir, mais ça ne semble pas fonctionner non plus.  Il y a même eu une dame, qui était page au Sénat, elle a brandi un panneau qui disait "Stop Harper".  La femme y a perdu son emploi ce faisant.  La partie que je ne comprends pas ici, comment se fait-il que personne n’a remis en doute la légitimité de Stephen Harper après son outrage au Parlement?  Et personne n’a remis en question la majorité de sièges à la Chambre des Communes avec moins du quart des voix?

Également, si Votre Majesté me permettez, Votre Majesté devrait suggérer quelques modifications à notre système électoral tel le vote obligatoire pour tous les électeurs Citoyens canadiens admissibles, comme en Australie où le taux de participation est d’environ 94%.  Déjà, le vote serait plus important et je n'aurais point à écrire à Votre Majesté.  Si les gens décident de ne pas faire leur devoir de Citoyen, ils auront juste à payer une amende.  C'est une façon de financer une partie des élections multiples, comme nous avons eu récemment.  Stephen Harper a effectivement créé une loi pour des élections à date fixe et il l’a violé lui-même en déclenchant des élections anticipées pour tenter d'obtenir une majorité.  Là encore, je demande à Votre Majesté, comment se fait-il que le Gouverneur Général n’ait pas empêché les élections anticipées demandées par Stephen Harper?  Justement, parlant de majorité pour un parti au Canada, ce n'est pas du tout représentatif, car aux dernières élections, plus de 75% des personnes n'ont pas voté pour le parti de Stephen Harper, et pourtant, il se vante de sa majorité toutes les chances qu'il a de le faire.  Et la semaine dernière, le Parti conservateur a abusé du concept de majorité s’imaginant qu'ils étaient les meilleurs dans ce qu'ils faisaient, et en rabrouant brutalement tout Membre de l'Opposition.

Il semble que lorsqu’une personne exerce une position de pouvoir, comme un Premier Ministre ou un Maire, la corruption tend à se manifester plus, après le second mandat.  Fixation à un maximum de deux, le nombre de mandats qu’une personne peut occuper ce type de position, pourrait également réguler la Politique canadienne à de nombreux niveaux de gouvernance.

Je demande à Votre Majesté, le Chef suprême du Canada, que vous interveniez dans notre Constitution afin de réajuster la façon dont Votre Majesté délègue le pouvoir au Canada.  Les Sénateurs et le Gouverneur Général devrait être nommés à travers une procédure neutre au lieu de nominations, et à terme, par une seule personne.  Il semble que Stephen Harper agisse anticonstitutionnellement chaque occasion qu'il a ou qu’il puit.  Il a testé outrageusement notre Démocratie à des niveaux jamais vus auparavant.  Ce pouvoir, mit dans les mains de gens raisonnables a fonctionné adéquatement dans le passé, mais pour la première fois dans l'histoire du Canada, ce pouvoir est malheureusement tombé entre les mains d'un homme arrogant, anti-démocratique et par gain personnel.

En plus, Stephen Harper aime son nom tellement qu'il a envoyé un mémo à tous les niveaux de gouvernement afin que soit remplacé l’appellation gouvernement du Canada par le gouvernement Harper dans toute correspondance officielle.  Quelle taille l'ego d'un homme doit-il avoir pour vouloir remplacer le nom de son pays par le sien?  Les Canadiens n'ont jamais vu un tel affront à leur Démocratie, non plus, à leur intelligence.

J'ai aussi lu que le Premier Ministre est en droit au titre, le très honorable, et que ce privilège peut être maintenu à vie?  Avec tout votre respect, Votre Majesté, Stephen Harper devrait être privé de ce privilège car il ne vaut pas la mention d'honorable.  N'oublions pas que le gouvernement de Stephen Harper a été reconnu coupable d'outrage au Parlement pas plus tard que cette année et, que cet homme n'a aucun respect pour la Démocratie canadienne, ni pour ses grandes Institutions quelles qu’elles soient.  Il en est même à proposer d'introduire une loi qui permettra l’espionnage illimité des Canadiens.  Ceci est une violation directe du droit à la vie privée qui est censé être protégé par notre Charte des droits et libertés.

Dictature sonne comme un grand mot, et pourtant, c'est bien le seul mot qui s'applique à la situation du Canada à ce moment même dans le temps.  Après en avoir vérifié son sens dans le dictionnaire, je réaffirme mes dires.  Dictature:
1. un pays, un gouvernement ou une forme de gouvernement où le pouvoir absolu est exercé par un dictateur.
2. Le pouvoir ou control absolu, impérieux, dominateur.
3. le poste occupé par un dictateur. »
Et un dictateur est :
« Une personne exerçant un pouvoir absolu, spécialement un dirigeant qui a un contrôle absolu et sans restriction dans un gouvernement sans en avoir la succession héréditaire. »

En ce moment, Votre Majesté, je crains que le Canada ne soit sur le point d'une dictature dirigée par Stephen Harper, et cela va se produire si rien n'est rapidement fait par Votre Majesté.  N’avez-vous point, Votre Majesté, le devoir de protéger vos sujets de la dictature au sein du Commonwealth?  Je demande à Votre Majesté d’intervenir dans les affaires du Canada afin de prévenir davantage de dommages.  Avant qu'il ne soit trop tard pour réparer les grands erreurs diplomatiques après les années de gouvernance de Stephen Harper.

Stephen Harper fait preuve d’un profond manque de jugement et, de respect pour les Institutions canadiennes, les procédures, la Démocratie et l'intelligence des Canadiens.  Pour toutes les raisons ci-dessus et celles que je n'ai pas écrites, car la liste en serait trop exhaustive, je crois que Votre Majesté avez assez de raisons majeures pour être en mesure d'agir pour le licenciement de Stephen Harper comme Premier Ministre  du Canada, pour avoir trahi la confiance des Canadiens, ainsi que celle de Votre Majesté.

Si Votre Majesté ne pouvez remédier à ce grave problème, en tant que Canadienne, je me sens en droit de demander: Quel est le rôle de Votre Majesté exactement dans la Démocratie canadienne alors?  De tout ce que j'ai lu, notre Démocratie canadienne dépend en définitive de la volonté et du pouvoir de Votre Majesté.  Peut-être serait-ce une excellente occasion de redéfinir le rôle de Votre Majesté dans la Démocratie canadienne et peut-être de célébrer la 60e année de règne de Votre Majesté faisant ainsi votre marque dans les livres d'histoire du Canada.

Je demande à Votre Majesté d'agir rapidement à la demande actuelle, car elle est fondée et que la session du Parlement est suspendue pour la période des Fêtes.  Je remercie également Votre Majesté à l'avance de prendre ce dossier en mains et j'espère que Votre Majesté aidera les sujets canadiens dans leur quête afin de restaurer leur Démocratie telle ils la connaissaient, Canada, le Pays Numéro Un dans le Monde ...

Je souhaite une belle saison des Fêtes à Votre Majesté.  Sincèrement.

Chantal Dupuis
Montréal, Qc


Ce document exprime l’opinion personnel de Chantal Dupuis, toute reproduction totale ou partielle est interditesans l’autorisation écrite de l’auteure.  
Tous droits réservés ©  Chantal DupuiS

27 commentaires:

  1. Et Bé! t'es remontée ! Je suis cependant d'accord avec toi, même si je trouves un peu longue ta requête, il est temps que Harper déguerpisse. Cependant assez réaliste pour voir qu'il est aimé des riches et nantis puisque il travail dans leur direction. Plus aux riches moins aux pauvres.
    Bravo il fallait le faire .

    Anne-Laure

    RépondreEffacer
  2. Quels idée brillante. Je la partage sur facebook et Twitter.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Malheureusement, Facebook et Twitter n'ont pas le droit de vote au Canada.
      Typique.
      Ce n'est pas en s'amusant anonymement avec un ordi que l'on va changer un Gouvernement MAJORITAIRE.
      Croyez moi je ne suis pas plus enchanté que vous de cet Harperisme totalitaire.
      Cependant ce n'est pas avec un taux de participation anémique tel que l'on a connu qu'on parviendra à élire un gouvernement responsable, et ça Stephen Harper le sait très bien.
      Et que dire du militantisme.
      Lâchez vos esti de clavier et militez.
      Tant que vous n'aurez que Q W E R T Y sous les yeux, des Stephen Harper continuerons à n'en faire qu'a leur tête et à se foutre de la nôtre.

      Effacer
    2. Le printemps Arabe ça ne vous dit rien ?!

      Effacer
    3. Etes-vous Libien ? Syrien ? Egyptien ?

      Effacer
    4. Je ne sais pas pourquoi vous m'insultez et que vous me faites la morale? Vous ne me connaissez pas. L'avez-vous lu la lettre? Je suis Montréalaise !!

      Effacer
    5. Tout d'abord, mon commentaire est une réponse à Contesta-Terre.
      Tout comme vous, j'exprime mon opinion, si ça vous insulte je n'y peux rien, vous pouvez toujours me censurer tout comme le ferait celui que vous dénoncez, si vous ne désirez pas entendre ou lire des opinions qui vous sont opposés, vous devriez le mentionner en intro de votre blogue.
      P.S. je suis Québecois et je vote à tous les scrutins, municipaux, provinciaux, fédéraux, je suis pour le pays du Québec et je n'ai jamais voté conservateur.

      Effacer
  3. Bonjour
    Je vous félicite pour votre initiative et suis contant de constater que vous avez reçu une réponse. Également contant de savoir que la reine répond par la négative. En effet je trouve que le gouvernement Harper est le mieux qui pouvait arriver pour mon pays qui n'en est pas encore une, je vous parle bien sûr du Québec. La dernière élection fédéral a marqué d'un trait orange fluo la profonde différence entre le Québec et le ROC(Rest of Canada). Différence trop longtemps cachée par l’hypocrisie des Libéraux fédéraux qui en dorant la pilule d'un seul et même pays "ad mare usque ad mare" ne trompais pas seulement les québécois mais aussi les canadiens eux-mêmes. D'un côté comme de l'autre de la rivière des Outaouais nous nous découvrons comme nous sommes, une société beaucoup plus à gauche face à une autre beaucoup plus à droite et ce n'est pas seulement la géographie qui le dit. Donc oui j'aime malgré tout ce gouvernement qui est absolument à l'opposé de mes valeur aussi bien politique qu'idéologiques.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Quand on discute avec les autres provinces, c'est vrai qu'ils n'ont pas tous les priorités aux mêmes places qu'au Québec mais personnellement, je l'aime bien mon pays et avec cette démarche, c'est clair qu'une majorité de Canadiens est aussi préoccupée par notre avenir dans le système actuel. J'ai également réalisé que les décisions prises présentement à Ottawa risquent de nuire à nous tous bien avant que le Québec puisse même être un pays! Il faut s'occuper d'Ottawa pour l'instant car le feu est pris!!

      Effacer
  4. Je comprends que vous vouliez faire un coup d'éclat, mais le principe de base ici est plutôt malsain.

    En vous tournant vers la monarchie pour agir contre un gouvernement démocratique qui ne l’est pas assez à votre goût, vous légitimez le principe même du pouvoir politique illégitime. D’où provient le droit naturel de gouverner que prétend le roi d’un pays? Les armes? Le crime? La tradition? La seule façon acceptable de licencier M. Harper est de le faire démocratiquement. Si 4 ou 5 ans c’est trop long, faites une campagne de rappels, un comté à la fois pour démanteler sa majorité. Ou sinon utilisez d’autres modes d’engagement citoyen… manifestations, désobéissance civile, etc. N’allez pas sonner à la porte de la tyrannie pour vous défendre contre une autre tyrannie.

    Youri Cormier
    site: http://youricormier.blogspot.com

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Soyez patient... je comprends exactement ce que vous exprimez et tout cela fait partie de ma démarche! :)

      Effacer
    2. Aha! Me voilà rassuré. Vous avez piqué ma curiosité et j'hâte de voir où cela doit mener. Bonne chance!

      Effacer
    3. Mr Youri, n'avez-vous pas encore compris que les élections sont truquées? Lorsque l'on voit le nombre d'indignés dans le monde entier et que paradoxalement la droite - extrême droite monte au pouvoir partout, c'est quand même étrange!
      La meilleure façon de gagner une guerre et de jouer le jeu de l'ennemi consciemment pour l'endormir. C'est exactement ce que fond tous les politiciens manipulés par la caste des 1%.

      Effacer
  5. Une longue lettre articulée et bien écrite et une si petite réponse. Bref, un coup d'épée dans l'eau, mais des fois ça fait donc du bien de se défouler en disant le fond de sa pensée.

    Bravo Mme Dupuis, même si le résultat est court un peu.

    Alain Michaud
    Pointe-aux-Trembles

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. c'est thérapeutique monsieur! et c'est un début de démarche!

      Effacer
  6. Félicitation pour cette initiative. Gros Merci et Bonne Chance.

    RépondreEffacer
  7. Félicitations pour votre démarche, qui peut paraître paradoxal de prime abord (voir commentaire de youri), mais qui au second degré me semble cohérente, authentique, marquante, en plus d'être originale et... drôle. Votre lettre effleure subtilement le rôle (inepte, absurde) de la reine dans notre démocratie. Et cette subtilité est très évocatrice. Beaucoup plus que si vous aviez crié grossièrement "À bas la monarchie!" dans un porte-voix. Vous faîtes appel à l'intelligence pour lire au 1er degré, et décoder au 2e degré. Une démarche, j'ose le mot... artistique (d'ailleurs, je vous soupçonne d'être, aussi, artiste).

    @Yuan: "Ce n'est pas en s'amusant anonymement avec un ordi que l'on va changer un Gouvernement MAJORITAIRE."
    Personnellement, je pense que vous avez tout faux. C'est précisément en utilisant le potentiel des technologies et d'Internet que le militantisme et le travail "entre-deux-élections" peut se faire. De nos jours.
    Renverser "le taux anémique" de participation, est une chose, mais il faut le renverser "du bon bord".
    Alors, comment pensez-vous vous y prendre pour contrer la désinformation quasi-institutionnalisée par le gouvernement, et les analyses niaises qui se disent dans les médias qui détiennent le monopole de l'espace public traditionnel?
    "Lâchez vos esti de clavier et militez", dites-vous.
    Euh... au contraire, le militantisme aujourd'hui ne se passer de, et ne peut passer que par le partage et l'échange efficace d'informations, d'idées, de projets, d'engagements...
    Et ce n'est sûrement pas en distribuant des tracts papier, comme à une autre époque, que cela peut se faire.
    Descendre dans la rue, oui, aussi, mais mettre de côté les claviers?!? Carrément anachronique, voire loufoque. Franchement, je vous trouve bien mal avisé sur le potentiel du web et des réseaux sociaux... Surtout lorsqu'on connaît les moyens exorbitants à la disposition du côté adverse.

    Bref, je préfère définitivement applaudir cette initiative militante (sic) inspirante!

    RépondreEffacer
  8. patrick robert12-03-04 06 h 56

    Je te felicite pour ton effort meme si ca ete en vain.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Je ne crois que ce soit en vain. Madame Dupuis ne s'attendait certainement pas à ce que sa requête soit appliquée même si elle est bien formulée. Parfois la requête qu'on dit haut et fort ne fait qu'attirer l'attention sur le fond réel de notre pensée et sur nos objectifs autres et ça peut alors être beaucoup plus efficace:)Félicitations pour cette démarche qui a le mérite d'être plus originale que les lignes de piquetage habituelles...

      Effacer
    2. Merci pour vos commentaires. C'est bien apprécié.

      Effacer
  9. je crois pour ma part que l'objectif ici a été atteint; faire parler les gens et faire en sorte de nous réveiller un peu. Le dicton se complaindre à se plaindre prends ici tout son sens! Ce que Mme Dupuis fait en ce moment, c'est de prendre action comme trop peu d'entre nous le font à l'heure actuel. Si minime soit-elle (et on parle ici du résultat) elle reste une action, un peu de lueur pour la mobilisation d'une population qui est, à la fois individualiste, blâsée de la politique et qui ne pense qu'à sa petite personne alors que nous souffrons tous d'une gestion inefficace de nos ressources que nous mettons entre les mains d,un gouvernement auquel nous ne faisons pas confiance. Il est de notre droit et de notre devoir comme citoyen de faire changer les choses si bon nous semble, de prendre notre avenir entre nos mains et de prendre action

    BRAVO!!!!!!!!

    RépondreEffacer
  10. Pour l'instant Facebook est tellement efficace que parfois la nouvelle d'une mort fait le tour de la planète avant même que la famille du/de la défunt/e ait été avisée. Je crois que c'est la meilleure façon de rejoindre beaucoup de gens dans un laps de temps court. Par contre, commencer son argumentaire par une référence à "Wikipédia" enlève beaucoup de crédibilité car, comme on le sait déjà, c'Est facile de modifier et/ou écrire n'importe quoi sur ce genre de site. (même si on sait pertinemment que l'article est véridique, il faut éviter à tout prix de mentionner ce site). Dans plusieurs écoles, certains professeurs refusent des travaux d'élèves si les sources proviennent de "wikipédia".
    Je suis tout à fait d'accord qu'il faut faire quelque chose au plus vite. Continues de publier des textes, de rallier des gens à ta cause, d'accepter de voir que notre gouvernement n'est pas parfait.
    Tu as mon appui! Je vais aussi le partager, ce texte.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Merci pour votre commentaire ainsi que votre appui. Contrairement à ce que vous pensez, Wikipédia peut effectivement être amélioré par ses utilisateurs mais il y a une équipe de modérateurs pour vérifier la véracité des informations.

      Effacer